[CSS] Apprendre à apprécier les parties les moins sexy de CSS

J’ai lu il y a quelque jours un petit tuto sur le blog du Train de 13h37 qui nous explique quels sélecteurs CSS utiliser suivant ce que l’on souhaite faire.

Le futur des CSS nous donne beaucoup d’occasions de nous enthousiasmer : d’un côté il y a un paquet de nouvelles méthodes qui vont révolutionner notre façon de mettre en page le web, et de l’autre il y a un ensemble d’effets graphiques qui vont permettre d’appliquer des filtres et shaders 3Ds « à la volée ». Tout le monde aime ce genre de nouveautés : les magazines et les blogs débordent d’articles à ce propos.

Mais si ces outils font figure de chiens savants des CSS, je crois cependant qu’il est temps de s’intéresser aux figurants : les rouages du langage tels que les sélecteurs, les unités et les fonctions. Je les appelle souvent « les parties les moins sexy de CSS », mais c’est toujours avec beaucoup d’affection – affection qu’à mon sens vous devriez partager.


apprendre-a-apprecier-parties-moins-sexy-cssLire la suite sur le blog du Train de 13h37

Source