Archives pour la catégorie Infographie

[Infographie] Le commerce en temps réel

J’ai découvert une infographie qui montre seconde après seconde, l’aperçu impressionnant de la consommation des Français et de la croissance du secteur :

  • E-commerce vs m-commerce VS Commerce traditionnel
  • Livre VS Ebook
  • Alimentation VS Jeux d’argent
  • Produits bio VS Tabac
  • CB VS Chèque
  • Le Bon Coin VS Amazon VS Carrefour
  • Smartphone VS Téléphone portable classique
  • Jambon-beurre VS Burger

Voir l’infographie

[Infographie] Apple Store

Le Macintosh fête ses 30 ans cette année et Apple s’est lancé dans l’aventure des magasins physiques il y a exactement 13 ans ! En effet, le 19 mai 2001, Apple ouvrait son premier Apple store en Virginie.

Pour cet anniversaire, Bonial a réalisé une carte interactive des Apple Stores selon leur date d’ouverture. Découvrez comment Apple a conquis la planète et revivez toute l’histoire de ses produits en cliquant ici.

Bonial retrace 13 ans d’Apple Store

Le 19 mai 2001 ouvrait le premier Apple Store dans un centre commercial à McLean, dans l’état de Virginie aux Etats-Unis. Le second ouvrait quelques heures plus tard à Glendale, Californie. Les Apple Stores se sont ensuite implantés dans le monde entier avec 424 magasins et sont actuellement présents dans plus de 16 pays, proposant aux fans de vivre une expérience unique. En France, Apple a choisit le cadre exceptionnel du Carrousel du Louvre pour ouvrir son premier magasin le 7 novembre 2009. On compte aujourd’hui 16 Apple Stores dans tout l’Hexagone, avec d’autres ouvertures prévues très prochainement.

Précurseurs de la consommation connectée

Apple a toujours été pionnier dans le mobile en créant l’iPhone puis l’iPad, éléments-clés du développement de la mobilité connectée. Toutes les informations de la vie quotidienne sont désormais disponibles partout et tout le temps. Bonial s’est totalement engagé dans cette voie et fournit toutes ses informations sur le web et ses applications mobiles. Vous pouvez, par exemple, retrouver tous les Apple Stores de France sur notre portail ainsi que tous les points de vente de la grande distribution et leurs offres.

[Infographie] Impact du digital dans l’acte d’achat

Bonial & IFOP ont réalisés une étude sur l’impact du digital dans l’acte d’achat de produits high tech.

On peut ainsi voir que 65% des français consulte internet pour préparer leurs achat, 15% se renseigne en magasins, 13% demande à leur proche et seulement 7% consultent les catalogues.

De plus, une majorité (55%) utilise des tablettes ou mobiles pour se renseigner.

Les Français consultent en moyenne 3,3 sources différentes pour préparer leurs achats.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’infographie.
Continuer la lecture

[Infographie] Consommation connectée en France

La société Bonial à créée une infographie interactive qui analyse la situation de l’e-commerce de la consommation connectée en france (Web et Mobile).

Lien vers l’infographie

Les conclusions de l’enquête en 7 points

  1. Les Français sont des consommateurs muli-connectés, la possession d’un smartphone accentuant encore leur propension à consommer ou rechercher en ligne. Près de 9 Français sur 10 effectuent des achats sur Internet au moins une fois par an. Ils le font d’autant plus fréquemment que leur niveau de revenu est élevé et qu’ils possèdent plusieurs appareils : 70% des possesseurs de smartphone ou de tableDe effectuent un achat en ligne au moins une fois par mois, contre 62%
  2. Depuis la précédente édition de notre baromètre (décembre 2012), le recrutement de nouveaux clients par les pure players semble marquer le pas : comme en 2012, la proporJon de Français préférant spontanément commander chez un pure player reste stable à 24%. Même si les pure players sont toujours reconnus comme les moins chers (80%), la qualité du conseil et le service après vente des enseignes tradiJonnelles (jugés meilleurs à 77% et 78%) leur permet de conserver un véritable capital de confiance (80%)
  3. Mobiles et tablettes sont utilisés avec une fréquence forte dans la préparation des achats, notamment en amont du processus : plus de la moitié des possesseurs les utlisent au moins une fois par mois pour effectuer une recherche plus précise sur un produit (63%), comparer les prix (58%) ou affiner une intention d’achat (54%)
  4. Mais les Français jugent intrusives certaines formes de publicité digitale : parmi les 20 formes de publicités online et offline évaluées, les Français se disent avant tout « intéressés » par les supports  » PULL  » (dans lesquels le consommateur vient activement chercher l’information), au premier rang desquels les catalogues numériques (47%) et les sites Internet des enseignes (42%). A l’inverse, et à l’exception notoire des catalogues papier, les Français disent être « agacés » ou « envahis » par la plupart des messages digitaux en mode  » PUSH  » (imposés à l’utilisateur) comme les SMS promotionnels (à 67%), les notifications mobiles à caractère promotionnel (63%) ou les bannières en plein écran (76%)
  5. Parmi toutes les options offertes pour démarrer leur recherche, les sources digitales apparaissent comme le  » premier réflexe  » des Français (46%), particulièrement pour les produits relevant de la distribution spécialisée comme les produits électroniques (65%), les articles de sport (51%), ou dans une moindre mesure, le mobilier (44%). Dans la moitié des cas, la recherche joue un rôle déterminant dans le choix du type d’enseigne ; dans l’autre moitié, elle vient confirmer un arbitrage préexistant encore très largement favorable aux enseignes traditionnelles, particulièrement dans l’alimentaire (72%)
  6. Dans l’univers des smartphones et tableLes, et quel que soit le type d’achat envisagé, le moteur de recherche n’est plus le point de passage majoritaire : le  » premier réflexe  » est clairement acquis aux Applications (57%)
  7. Enfin, en clin d’œil à l’actualité récente, 1 Français sur 5 estime que la loi devrait obliger les pure-players à ne plus prendre de commandes le soir après 21h ainsi que le dimanche, afin d’équilibrer la concurrence vis-à-vis des enseignes traditionnelles… Premier réflexe des Français en préparation d’achats : consulter une source digitale, et plus particulièrement une application pour les possesseurs de smartphones et tablettes.

Lien vers l’étude complète IFOP-BONIAL

[Infographie] Prendrez-vous votre ordinateur en vacances ?

Crucial a réalisé une étude qui montre que les Français sont très attachés à leur laptop…quasi plus qu’à leur chien qu’ils abandonnent au bord de la route ou qu’à leurs enfants qu’ils confient sans remords aux centres aérés.. 50% des personnes emporteront son ordi portable.

Pour quoi faire ? Et bien pour surfer, mater des films, jouer ou pour retravailler vos photos… mais apparemment, pas trop pour bosser !!
Continuer la lecture

[Infographie] Gondoles virtuelles

AntVoice a réalisé une étude sur les habitudes de navigation des utilisateurs des sites e-commerce en France. L’objectif : comprendre l’utilité des sélections de produits mis en avant par les marchands et identifier les nouvelles opportunités commerciales.

80 % des visiteurs cliquent sur les sélections de produits mises en avant par les marchands. Mieux: 50% jugent même leur expérience de navigation enrichie par ces mises en avant de contenus qui fait remonter à la surface des sites des contenus moins visibles.
Continuer la lecture

[Infographie] Les terres rares

C’est le site vouchercloud qui a réalisé une infographie intéressante et détaillée montrant l’importance des technologies durables ainsi que le niveau décroissant des terres rares (REE).

Comme la demande mondiale en smartphones, ordinateurs portables et téléviseurs ne cesse de croître, le niveau des terres rares est soumis à un rapide déclin, et étant donné que les possibilités de recycler ces ressources sont limitées, cette tendance ne fait que perdurer.
Continuer la lecture

[Infographie] Le référencement en 2013, ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter

Ben Norman a publié une infographie résumant assez bien les techniques de référencement naturel qu’il faut appliquer en 2013 pour réussir sur Google – et celles qu’il vaut mieux éviter.

Quelques aspects évoqués :

Les techniques de référencement dépassées / déconseillées :

  • le bourrage de mots-clés
  • le content spinning sur les blogs
  • le texte caché derrière des images ou des arrière-plans
  • les réseaux de liens (link schemes)
  • les pages satellite
  • faire un lien vers Google en pensant renforcer sa puissance
  • les commentaires spam dans les blogs (spamco)
  • les sites doublons (contenus dupliqués)
  • la soumission d’articles (dans les CP)

Continuer la lecture

[Infographie] Comprendre les tarifs d’une agence web

Malgré le contexte économique actuel, le web est un secteur toujours en forte croissance et à l’évolution rapide.

Les tarifs « raisonnables » que vous rencontrerez avec des agences sérieuses sont entre 500€ H.T à 600€ H.T. A moins de 500€ H.T vous avez sûrement à faire à des agences « peu crédibles », ou alors au business-model non encore consolidé (pas forcément pérenne). Bien sûr il est possible de tomber, dans ces tarifs low cost, sur « la perle » qui maîtrise son process qualité mais cela demande une organisation très pointue avec par exemple une agence off-shore pour la production, le design avec des freelances, une gestion de projet en interne millimétrée et un suivi administratif & commercial bien encadré par la direction… Cela fait beaucoup de pièges à éviter et à moins que ladite agence ne bénéficie d’au moins 5 ans d’ancienneté avec plusieurs centaines de références, vous risquez surtout de subir quelques déceptions.

Inversement, une agence vous proposant des prestations à un tarif journalier au delà de 650€ H.T vous fait très certainement payer son standing ou tout simplement applique un « filtre par le portefeuille » pour écumer les clients low-cost qu’elle a appris à ignorer car souvent assez exigeants 😉

Il y a également le coût horaire, en général un arrondi du taux journalier divisé par 6 ou 7 (classiquement compris autour de 75€ H.T mais beaucoup d’agences font du cas par cas en fonction du coeur de métier dont il est question ou des compétences de la ressource facturée). Il n’est pas rare de voir des taux horaire bien plus élevés, tout simplement car nombre d’agence préfèrent vendre des jours ou demies-journées plutôt que des heures :p
Continuer la lecture